Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 14:55

en 2014 j'ai travaillé avec des personnes nouvelles sur des projets nouveaux et différents / j'ai skié couru, nagé, marché, pédalé, embrassé, enlacé, aimé, crié et pleuré aussi / je suis allée en Inde en famille et avec plein d'amis, à Anvers avec ma soeur ainée et puis à Rome ave mon amoureux - dans de très beaux endroits et d'autres vraiment pourris / j'ai passé un temps fou en réunions / j'ai participé au montage d'une saison culturelle et à la communication d'une autre saison culturelle / j'ai posé des scellés sur des cercueils dans le sous sol de la maison de retraite de notre village / je suis allée à la messe, parfois / j'ai très peu cousu, et presque pas crocheté, toujours pas appris à tricoter / j'ai jardiné et cuisiné, beaucoup / j'ai appris à élever des poules et fait des progrès au tennis / je suis allée au cabaret et j'ai détesté ça ! / j'ai cherché cherché cherché (des logos des idées des typos des couleurs des menus des enfants mes clés ma joie le calme la lumière la chaleur la bonne manière de faire ou de ne pas faire, voire meme de défaire) et je n'ai pas toujours trouvé - mais parfois / j'ai contemplé la nature, contemplé mes amies, contemplé mon amour et nos enfants, contemplé mes parents, mes neveux... et rendu grace / j'ai encouragé et puis enguirlandé et j'ai recommencé / j'ai retrouvé des souvenirs enfouis, des maisons endormies / je me suis taillée, en cachette et en solo, et puis je suis rentrée / j'ai perpétué des souvenirs, des paroles, fait revivre des personnes mortes depuis longtemps / j'ai dit calmement que je n'étais pas d'accord, j'ai dit avec enthousiasme que j'étais d'accord / j'ai acheté beaucoup de marinières, et encore plus de fruits et de légumes / j'ai vu Alice en aube, elle était belle, de cette vraie beauté qui vient aussi de l'intérieur /  j'ai vu Rose partir au collège... / j'ai vu Marius avec des cheveux courts / j'ai vu mon père avoir du mal à marcher / j'ai vu les mains de ma mère changer, puis les miennes / j'ai eu peur pour ma santé, mais plus encore pour celle d'ami(e)s / j'ai vu le temps me glisser entre les doigts / j'ai senti le temps me glisser entre les doigts... et puis j'ai eu 40 ans...

 

et voilà 2015 ! qu'elle vous soit bienveillante !

 

VOEUX-2015-copie-1.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 11:02

 

(des semaines que j'essaye de préparer un billet sur notre été, et puis trop de boulot, et la rentrée, et le changement d'ordi bref la vie la vie la vie quoi... mais Agatha bella tchatcha m'a taguée alors apres 4 essais infructueux - argh ! - pour retrouver mes codes d'accès, me revoilà, prete avec d'autres à renaître de mes cendres : Yallah !)

 

1 - Est-ce-que ça t'arrive de porter des chaussettes trouées et de te dire que tu t'en fous parce que personne n'est au courant ? Si oui, tu troues tes chaussettes plutôt au niveau du pouce ou du talon (ou ailleurs !)?

 

maaaandieu quelle horreur je déteste les chaussettes trouées, encore plus sur mes pieds que dans la lingerie non non non alors sitôt même que le trou se profile, zou, poubelle (enfin, recyclage !).

 

2 - Quels sont tes prénoms, les deux ou trois ? En es-tu contente ? Pourquoi tu t'appelles comme tu t'appelles ?

 

marie, perrine, aline - et oui je les aime, je dis du premier que c'est le plus beau cadeau que mes parents m'aient fait. Le second était celui qu'ils auraient aimé oser me donner mais ils ont renoncé parce qu'ils craignaient qu'on m'empoisonne avec la chanson "perrine était servante-e, perrine était servante-e, chez monsieur le curé" (dites moi merci maintenant vous l'avez dans la tete pour quelques heures !) mais il me plait bien et j'aime son P majuscule qui aurait fait un beau doublon avec celui de mon nom de jeune fille. Si un jour j'avais du choisir un pseudo j'aurais choisi Perrine Perrier (parce que "c'est fouuuu non ?!"). Et Aline est le prénom de ma marraine et soeur ainée adorée, ça rime avec coquine, caline et je m'arrete là avant de dévier grav(eleus)ement !

 

3 - Raconte-nous un détail précis de ton rêve de vie pour le futur ?


J'ai réalisé avec horreur et stupeur en discutant il y a 10 jours avec une cliente que je n'avais pas de rêve de vie pour le futur ! j'avais des rêves que j'ai soit réalisés soit qui se sont fait la malle... Bien sur j'ai moultes envies, associées de quelques peurs, mais un rêve ?.... (en tous cas, en cherchant un peu plus loin que vieillir longtemps heureux et en forme avec mon amoureux de mari entourés d'enfants et de petits enfants en forme et joyeux, et libres !)

 

4 - Elle est comment ta culotte pref' de pref'?

 

je crois que j'en ai deux, très différentes : une Muji noire très basique et une très belle Chantelle en dentelle toussatoussa (achetée grace à Clem  qui sait pourquoi !!)

 

 

 

5 - Qu'est-ce-que tu adores dans ta vie (à part tes amis et ta famille) ? Que voudrais-tu, au contraire, y améliorer?

 

j'adore gratter dans mon jardin. j'adore l'alternance décoiffante des périodes de gros gros boulot et des périodes de grosse grosse glandouille (qui en fait se traduit en général en fait par une frénésie de jardinage, couture, cuisine, etc ). J'adore aussi (hum) aller me poster pres du poulailler avec un thé ou un café et regarder les poules vivre leur vie, c'est quasi heu... thérapeutique ?! (re-hum!). J'adore sniffer, mais vraiment sniffer, mes enfants dans leur sommeil... J'adore skier beaucoup trop vite sur une piste beaucoup trop pentue s'il n'y a personne d'autre que moi ou v+moi et surtout, surtout, sans casque. J'adore ce moment juste avant l'ivresse. j'adore quand apres plusieurs heures de repassage haaaaaa je constate que le panier et l'endroit où je suspends les chemises en attente sont VIDES ! et tellement d'autres choses encore !

et ce que je voudrais améliorer, c'est clairement arriver à garder mon calme et mon sang froid en toutes circonstances où je voudrais y parvenir. Ne plus jamais brailler à la maison (seulement au fond des bois, pour rire, ou peut etre sur les manèges ?!). Plus de temps pour entretenir les amitiés qui me sont cheres. Et moins perdre de temps dans des conneries..

 

6 - Que veux-tu comme cadeau pour Noël ?

 

des surprises ;-) et une bougie dyptique (mazette mais je suis hyyyyyper sage ?!)

 

7 - Quel âge as-tu le sentiment d'avoir ?


ces jours ci comme je viens d'apprendre que ce qui me fait mal aux mains et aux pieds c'est de l'arthrose, j'ai 99 ans et je fais des cauchemards la nuit, je me réveille avec l'impression que mes mains se sont atrocement déformées et malgré le soulagement d'avoir vu le spectre de la polyarthrite s'éloigner, j'ai sérieusement les chocottes faut bien l'dire...

 

Sinon en enfilant mes fringues qui ressemblent  souvent à celles de mon "petit" garçon, bah... j'ai 7 ans !

 

Quand je m'allonge à côté d'alice pour glousser avec elle, j'ai parfois 14 ans et c'est délicieux autant que douloureux...

 

et là je me rends compte que si je fais la moyenne des trois en fait j'ai l'âge que j'aurai en décembre (et que tout le monde me dit qu'il faudrait fêter mais qu'en fait je crois que j'ai pas envie...)

 

 

8 - Dans quel lieu as-tu aperçu pour la première fois la personne dont tu es amoureuse ?


déjà raconté dans des viiiiieux tags mais en fait on se connait depuis qu'on est nés (on a été maraboutés par ma belle mere) donc je ne me souviens pas de la première fois où je l'ai apercu... mais je me souviens trèèèèès bien de l'instant où l'évocation de son visage a engendré un truc pas du tout habituel dans mon cerveau et mon coeur ;-)

 

9 - Tu es plutôt thé, café ou chocolat au p'tit dej' ? (ou autre chose !)


au petit déj plutot thé, un ou deux litres, et ensuite un ptit café.

 

10 - Montre-nous la photo de tes dernières vacances qui te fait le plus rêver.

 

pas sure que ce soit celle qui me fait le plus "rêver", mais ces Sadhu qui représentent peut etre le mieux je crois le mystère qu'est l'Inde...

photo.jpg

 

11 - Quel blog aimerais-tu voir renaître de ses cendres ?

chacun des trop rares billets d'AnneBligBlog me fait si plaisir que j'aimerais qu'il y en ai plus ! et qui a des nouvelles d'émilie-marcel-yéyé ?

 

Dis la clem t'as déjà été taguée par Agathe alors je te re-tague comme ça tu as DEUX bonnes raisons de le faire, ce tag héhé ! par contre fred, croyais tu y avoir échappé ?! raté !

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 23:40

pas envie de revenir sur juillet qui a été plutot pourri sous tous rapports, mais je vous souhaite de profiter d'un beau mois d'aout, clément et riche !

IMG_6449.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 12:31

peut etre qu'un jour il faudrait se résoudre à fermer pour de bon ce blog endormi. Je dois bien admettre que je n'y arrive pas - pour le moment. C'est un peu comme une résidence secondaire qu'on fréquente plus ou moins souvent selon les périodes de la vie, mais qu'on aime à savoir accessible...

 

Les jours vont vite vite vite, de plus en plus vite vite vite et je m'affole en entendant Rose, qui a 11 ans, faire le meme constat que moi alors que mon enfance semblait s'éterniser et rien ne me paraissait arriver assez rapidement (me voilà bien punie, hé oui !).

 

mais-tout-va-bien ! et chez vous ?

 

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 12:42

III

et voilà mars presque envolé, avalé...

 

Le voisin de février s'en est allé, lui aussi, tranquillement, et il a choisi son moment, j'en suis sure...

 

Je peux palper un peu plus qu'il y a quelques mois à quel point nos enfants grandissent chaque jour, et si je suis attentive, je vois comme ils me font avancer avec eux, aussi. C'est banal, et délicieux... et comme je déguste et bichonne ma veine d'être bien accompagnée par leur père sur ce chemin là !

 

J'ai pu contempler, alors que mes journées à Paris loin des miens ressemblaient à une sorte de staccato émotionnel et temporel, l'expo Larsson et c'était comme si j'avais cessé de respiré jusqu'à ce que je sois ressortie du Petit Palais. Ou bien alors comme si j'y respirais mieux, je n'ai pas trop su ! Mais j'ai vu, aussi, comme ces peintures faisaient naitre sur les visages de ceux qui les regardent, des sourires, de la Joie, et comme une envie de partage. Pendant ce temps, de l'autre côté des murs, passaient Hollande et Xi Jinping. J'ai aussi découvert que le Mojito quand on l'allonge à la mure à côté d'une Amie est encore meilleur, et qu'il le reste quand on le multiplie, même !

Quand je lui ai dit au revoir, samedi, ma tante m'a demandé quel objet j'aimerais avoir d'elle, ensuite : j'ai tout de suite su quoi répondre (à ma grande surprise !) mais c'était la meme chose qu'une de mes soeurs qui est sa filleule, alors... Je crois que c'est juste, comme ça... même si j'aurais adoré abriter ce trésor chez moi ! Sa question m'a déboussolée; je ne l'ai pas aimée, dans l'instant... mais depuis j'y pense, et .... c'est tellement elle !, et si bienveillant...

 

Aussitôt sortie du tgv j'ai filé filé filé de Dole à Gray pour ne pas rater les trois dernières nages d'alice qui était déjà montée sur un podium et qui devait encore en avoir deux : elle qui avait eu si peur, mais si peur !, a vu ce qu'elle était capable de sortir de ses tripes quand elle ne se laisse pas étouffer par la trouille... Nous étions si joyeux, Vincent, Rose et moi !

 

Et puis hier deux heures atroces pour élire le maire de notre commune, après avoir réalisé les embrouilles, les tractations, les réunions secretes et les coups dans le dos... Me voilà premier adjoint (première adjointe ?) d'un maire qui n'est pas celui que j'avais choisi et comme il ne m'a pas choisie non plus, je me dit que ça nous fait déjà un point commun pour faire bonne équipe !! Aussi je porte à chaque instant ce qui m'est Essentiel, et la conscience de ce qui vivent certains, ici et là, de bien plus réellement dramatique... leur est il donné de profiter du parfum des jacinthes et des arbres en fleurs, malgré tout ?

 

Alors en route je réflechi, avec Agathe : "qu'est ce qui me met à l'épreuve ?"

et "pour quoi vous sentez vous reconnaissant ?"...

 

et vous ??

 

 

alice-5181.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 13:51

070214.jpg

 

en janvier il n'y a eu presque rien d'autre que du travail et des visites à mon voisin qui sombre (à quoi on se raccroche quand on n'a ni Famille, ni foi, ni capacité à manger boire bouger, que le cancer prend tout en ne laissant que la puanteur, le vomi, la pisse, la misère ?... le mystère est bien opaque...)

 

Alors c'est peu dire que j'ai  dégusté gouluement quelques parenthèses enchantées : les anniversaires de Rose, puis d'Alice (qui va tellement bien, quel BONHEUR !) et aussi la fête de Marius, le tout très joyeusement célébré / une magnifique sortie à 4 en skating / des fous-rires devant le sens de la répartie incroyablement aiguisé de nos enfants... et leur discussion qui change, tellement / les ateliers sushis dans la cuisine / les coups de fil et meme les tentatives de coups de fil des ami(e)s, les mots déposés par ci, par là, la bienveillance que je sais bien maintenant où trouver du premier coup...

 

Et puis les heures de doute et de peine collantes qui semblent prendre racine, pour tous, dans la boue des champs alentours... mais depuis quelques jours on ne revient plus bredouille des rondes au jardin, la lumière a bel(le) et bien changé, on peut entendre comme un murmure sous terrain et c'est fou le nombre de fleurs, déjà ! Alors on refait du thé des yogi avec plein de citron, et puis on attend...

 

 De votre côté de l'écran, 
quels sont les petits cailloux blancs que vous trouvez à déposer le long votre chemin pour ne pas perdre votre nord ??...


070214F.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 09:09

voeux2014-angkor2-.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 11:15

samedi matin j'ai cueilli des roses dans le jardin ; de belles roses qui n'avaient pas souffert de la neige tombée dans la semaine, et qui embaument aujourd'hui...

 

samedi midi j'ai suspendu de la nourriture pour les oiseaux, face au lit médicalisé de notre voisin solitaire et mourant...

 

samedi après midi chez mes beaux-parents : la maison était pleine d'enfants petits et grands, de 2 à 40 ans, et le jardin tout blanc... Les repas se prennent à 20 et c'est gai, et bruyant !...

 

dimanche matin nous avons planté tout le monde et sommes partis à deux pour une première petite sortie en skating. Les pistes d'habitude sauvages et calmes étaient presque noires de monde : c'étaient les seules tracées et on y croisait tous les mordus de ski avec leurs bonnes gueules des gens de là haut. Personne ne vous croise (ou ne vous double, dans mon cas !!) sans vous lancer un bonjour ravi et entendu, complice. J'aime voir mon homme s'élancer loin devant, danseur léger sous les sapins blancs. (moi, crapaud maladroit, loin derrière!!) Deux heures après nous retrouvions la cohue des cousins chez mes beaux parents, c'était bien aussi !

Puis chez les miens, de parents, Alice découvrait les boots de ses rêves dans mes affaires de jeune fille et nous sommes restés autour d'un thé, pour les distraire un peu : ils sont inquiets mes parents, et tristes aussi ; la maison semblait si grande, et comme affligée... En grattant on a retrouvé des tas d'aiguilles à tricotter fabriquées par des cousins, et au moins 12 crochets (jamais utilisés par ma mère, mais peut etre par ma grand mère que je n'ai pas connue...)

 

 

Et ce matin un air de vacances étrange avec les chaussures de ski qui sèchent au pied du poele, des listes de cadeaux qui s'allongent, mais du grain à moudre pour mes clients et pas que ; le soleil qui me chauffe les cotelettes jusque devant mon ordinateur.

Il fait beau et froid, chaud dedans, des gens que j'aime sont malmenés et le déjeuner des enfants entrain de cramer, mais les roses à côté de moi sentent si bon...

 

3.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 16:25

c'est l'histoire d'une fille qui n'a jamais réussi à apprendre comment monter des mailles, l'histoire d'une fille qui se demande ce qu'elle fait là au bout de cinq minutes assise au même endroit, l'histoire d'une fille qui n'a de patience que pour regarder fleurir les pivoines et les roses... c'est l'histoire d'une fille qui en quelques jours et quelques heures d'insomnies a crocheté avec frénésie deux bonnets, un foulard, un col, et la moitié d'une très longue écharpe d'adolescente... bref, c'est l'histoire d'une fille qui s'est fait une bonne grosse récré mais voudrait bien se remettre au travail, maintenant !images-4108.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 09:21

11 jours que nous avons retrouvé nos pénates

 

beaucoup moins "décalés" que ce à quoi nous aurions pu nous attendre, l'impression les premiers jours d'être partis quoi ... 10,15 jours...

Mais c'est maintenant que le vrai retour semble se jouer pour de bon.

Seconde semaine d'école, les activités qui trouvent bon an mal an leur place, de nouveau du travail pour moi aussi

mais que c'est dur de se concentrer !

je dois avoir un problème de persistance rétinienne : j'ai comme en permanence entre mes yeux et mon écran un filtre avec selon les moments un troupeau d'éléphants qui passe, les immensités néozélandaises, le vert des rizières qui m'aveugle, le rire d'Alice qui a tellement changée, les caresses de Rose, des regards de Marius, et la présence de mon homme...Ils me manquent, tous les 4, et c'est difficile de laisser chacun repartir vers sa chambre, sa classe, vers sa vie...

 

Ce que j'ai le plus de mal à lâcher maintenant est exactement ce que j'appréhendais - un peu - avant le départ... (Leçon ?!)

 

C'était bien, rudement bien

C'est passé vite, furieusement vite

 

J'ai du mal à me concentrer, du mal à réaliser que c'est fini et nous sommes encore comme les voyageurs de notre vie quotidienne... Je crois bien que j'ai envie que ça dure - un peu.

 

(carte postale / et maintenant... foncer sous la pluie, tous les cinq, sourire aux lèvres...)

 

2013-08-07-18.14.01.jpg

Partager cet article

Published by inspirexpire
commenter cet article

Catégories-Pas-À-Jour !