Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:35

* Marius va tout bien maintenant - merci pour vos messages ! *

04d_c

J'ai même réussi à m'échapper quelques jours là où j'aime et j'ai dégusté des moments délicieux, de jolies rencontres évidentes (ou pas), de belles expos, des boutiques inspirées...
des heures balancées entre contemplation béate, hyperactivité frénétique, solitude chérie et duos, trios et quatuors exquis... ha oui c'était bien, et bienfaisant !
j'ai de la veine de pouvoir "abandonner" sans culpabilité une nichée ravie de son sort, et de la retrouver avec autant de plaisir, accueillante et aimante ; une fichue veine d'aimer autant mes courtes et rares virées solitaires et parisiennes que ma vie ici, et c'était bon aujourd'hui d'être un peu entre les deux, et de s'y sentir aussi légère...

(cacher certains paquets en attendant le 24 ou le 25 décembre, en partager d'autres / laver des tissus nouveaux et étrenner une tasse avec mon thé préferé / raconter un peu beaucoup à la folie pas du tout / songer rêvasser et puis s'activer et finalement se remettre à rêvasser / et adorer, ce soir, les bisous dans le cou au dessus des trois petits lits et puis vite débrancher tout et profiter de mon amoureux ! )

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 15:38

un samedi comme un conte de noel : tempête de neige sur une belle petite ville du haut doubs, avec un filleul adorable et des amis précieux... Nous avions renoncé à redescendre tôt pour qu'alice rejoigne son groupe de caté à la messe prévue pour eux samedi soir.... et puis les routes étaient mauvaises... Maud, la jeune maman catéchiste, m'avait dit d'en profiter...
dimanche matin, notre campagne avait des allures de station de ski et une nuée d'enfants s'est retrouvée sur les quelques pentes du village... Alice est revenue, elle venait d'apprendre que Maud avait eu un accident sur la route samedi, entre chez elle et la petite église glacée. Morte. A côté d'elle, sa fille, 12 ans, a appelé son papa qui venait de perdre le sien, de père. Je crois qu'aucun enfant du groupe de caté n'a répondu présent ce soir là : il y a ceux qui n'ont pas osé prendre la route, ceux qui ont oublié, ceux qui avait la flemme... ceux qui étaient loin. Et Maud a peut etre pris sa voiture, malgré tout, peut être qu'elle s'est dit qu'ils comptaient sur elle. Le rendez-vous était loupé... Nous n'étions pas là...
Voilà, tout peut s'arrêter en un claquement de doigts. On le sait tous. Même pour une jeune maman, même sans être malade... on le sait ! mais c'est... comme un concept, un truc un peu lointain qu'on comprend pas bien et un jour, paf, voilà, on le sait ET on le sent. c'est froid et ça fait mal. Comme la neige certains jours.

 

Et puis le soleil refait son apparition... alors on ressort avec les enfants, et puis les pompiers viennent chercher un papa du village avec sa jambe doublement fracturée, on se dit bien sur que ce n'est pas bien grave...
Puis on apprend qu'un enfant de 12 ans recommence une chimiothérapie demain, leucémie, rechute...
Le soir dans la nuit tombante conduire sa voiture chez le garagiste qui lui mettra demain des pneus neige ; envisager de faire du stop pour la récuperer pendant l'école des enfants...

 

Bien sur on a du mal à s'endormir, et on n'a pas encore fermé les yeux quand un fiston vient vous réveiller, brulant et pleurant, criant meme, vers 2h... et jusqu'à 6h hésiter : urgence ou pas, parler au téléphone avec un médecin qui ne suggère que de redonner de l'efferalgan, bercer l'enfant, le rassurer, tenter en vain de le calmer, tenter en vain de faire baisser la fièvre, je le déshabille, Vincent le recouvre, en boucle - et écouter, sidérés, les phrases étranges qu'il prononce entre deux pleurs... j'ai sombrée, avec marius, apres 6h30... je me suis réveillée à 9h : mon homme avait annulé trois RV et une grosse réunion, réveillé les filles qu'il a conduites à l'école, pris rendez vous chez notre médecin, etc.
Prise de sang et d'autres choses, résultats ce soir à 17h... et à 13h30 devant l'école  m'attendaient pour avoir des nouvelles de mon petit malade : la maitresse dont le fils est à l'hopital pour sa chimio, la directrice de l'école avec des yeux aussi cernés que les miens et l'amie proche de Maud...

 

Dans ma campagne, sous la neige, en novembre, il y a des petits bobos et les plus immenses malheurs, il y a des enfants qui jouent et des petits garcons qui dorment, des mamans qui s'en vont pour de bon et d'autres qui se demandent si elles ont toujours envie de filer à paris demain comme prévu... juste pour trois jours...
Il y a des grandes filles un peu perdues, des petites soeurs inquiètes, des mains et des mouchoirs tendues, des gens là autour, qui veillent...
et je regarde le soleil qui fait briller la neige... depuis hier matin je crois que même dans la traversée de cette nuit difficile j'ai profité de chaque seconde, absolument, et gaiement parce que c'est bien le moins que je puisse faire... et je me demande si la petite Léa qui était dans la voiture de sa maman pourra contempler sans pleurer le soleil qui fait briller la neige, un jour...

29nov

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 21:59

dimanchesoir

le cochon-du-voisin-fermier-bio a été tué cette semaine et m'a occupée deux jours en cuisine,
mais c'est chouette à notre table :
pâté (aux trompettes du petit bois) et rillettes maison, boudin du voisin,
+radis du jardin et salade de l'AMAP,
pinot noir d'un village à côté et très bon,
petits enfants comme le pâté : maison !, mais plus remuants
et dans le feu des buches coupées par mon chéri et empilées par mezigue

j'aime bien quand autour de nous
les choses et les gens sont raccords avec nos envies, nos idées...
(et les clémentines ? ni bio ni locales, on n'est pas des ayatollahs !)

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:20

savoir faire du vélo sans roulettes et du ski, aussi - prendre son bain, en sortir, se mettre en pyj et meme en chaussons tout seul - faire pipi très loin et ne pas mouiller le bout de ses pompes - se lever tôt et sans bruit vider le lave-vaisselle, puis regarder des livres en attendant que le reste de la maisonnée se lève - découvrir qu'on sait dessiner les chats, les manèges, les lampadaires et écrire son prénom aussi bien qu'on sait construire des tours, des trains, des maisons, des chateaux, des engins des trucs et des machins - faire des blagues. plein. des drôles et des pas droles du tout ! - au milieu de la nuit aller réclamer un câlin dans la première chambre de fille solitaire que l'on trouve - siffler toute la journée - s'engueuler fort en vociférant moults gros mots avec ses poteaux puis deux heures apres leur taper dans le dos pour faire la course - marcher 7 heures dans le vent de Venise comme qui rigole et se fondre dans la masse des (pré-)ados de la bande ni vu ni connu - décider de remettre son caban plutot que de continuer à briguer un blouson spiderman - se demander au matin de ses 4 ans si on va enfin pouvoir attraper les poignées très hautes sur les portes de l'école, en bref...

" à 4 ans, maman, on est pas tout à fait un homme, mais presque ! "
et on est drôlement fier ;-)

4ansmarius

(non, je ne chouigne pas. pas du tout. même pas mal. dans 2 mois nos enfants auront 10, 8 et 4 ans mais moi j'ai 16 ans, alors j'm'en balance, vous pouvez pas savoir ;-) !
mes cheveux gris ? pffff décolorés, pour faire genre je suis super sage, hahaha)

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 18:31

P1020155
P1020166

échange notre maison franc-comtoise (7 lits, dont deux doubles) contre un toit dans paris (4 lits, dont un double serait parfait !) pour le dernier we de janvier... ca tente quelqu'un ?! vous pouvez me contacter en privé si vous préferez ;-)

{photos prises le 11 janvier 2010}

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 20:52

P1060731

sursauter en redécouvrant la sonnerie du réveil - vite ma douche, mon jean, mon pull - filer chercher du pain frais - réveiller les petits dormeurs tout chauds - beurrer les tartines, thé pour tous - arriver à l'école, même pas en retard - rentrer à la maison, vider le lave vaisselle et le lave linge, allumer le mac - faire cuire du riz - repartir à un rendez vous, s'arrêter à la boucherie - revenir à la maison, lire les 37 mails arrivés dans l'heure, commencer trois travaux à la fois, prendre un client au téléphone, taper quelques mails et faire un tour sur facebook et newsfox pendant un coup de fil pénible - à la cuisine lancer le poulet coco à la coriandre et mettre le couvert tout en parlant à un client (compréhensif !!) - à la lingerie remettre une machine - au bureau récupérer des corrections pour un job, des indications pour un autre - téléphone, mail, indesign, xpress, illustrator à la fois - 11h31 ! vite aller chercher les enfants, remonter manger... débarrasser, passer un coup d'aspi, étendre la lessive (re) - une heure de travail redoutablement efficace malgré la présence des enfants - repartir à l'école, remonter, éteindre facebook et newsfox... travail, thé, bois dans le poele, travail, récré, thé, bois dans le poele, travail... 18h30 ! vite raccrocher, un dernier mail, foncer au périscolaire... rentrer aussitôt, bain et diner des enfants tandis que je prépare celui des grands, dodo apres une histoire et trois câlins, plein de baisers... réveiller le mac qui s'est endormi pendant ce temps, réaliser qu'il n'y avait pas eu de billet depuis trop longtemps, et vite se remettre au travail... en espérant être bientôt interrompue par le retour de mon chéri !...

- en somme une journée qui ressemble sans doute un peu beaucoup à la folie aux vôtres mais dont je voulais garder une trace...
pour quand je m'ennuierai ! -

(photo prise ce we, sur le tout petit chemin de 1 km qui relie la maison de mes beaux-parents à celle de mes parents -
bientôt les sommets tout au fond seront tout blancs ! )

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 23:37

expédier les enfants prendre qui son bain, qui sa douche / monter voir si tout va bien après avoir remarqué un calme louche / entrer dans la salle de bain des petiots : personne ... / rentrer dans la chambre des parents... / sentir l'énervement monter en flêche tandis que j'avance en constatant des traces de leur présence... / et puis éclater de rire !...

kidsdouche

enfin, aller chercher l'appareil photo, et remonter, avant de les laisser tout ranger ;-)

{et espérer très fort qu'ils se souviennent toujours de ces moments-là}

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 21:30

...m'absorber dans la contemplation d'une feuille de sauge au fond d'une cocotte blanche, penser à ceux qui m'ont offert cette cocotte que j'aime, puis de pensée en pensée ne plus retrouver le point de départ et même oublier le but, et finalement on s'en fout d'où on est parti et où on veut en venir, tant que sur le chemin le paysage est pour moi digne d'intérêt !...

photogeniequotidien

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 14:41

le tout nouveau "contes de fées intemporels" est dans la place
et je ne suis pas sure d'arriver à attendre les dimanches pluvieux
pour m'enfermer au milieu des tissus !

contesdef_es

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 13:17

j'aime cette période où les sandales marchent encore à côté des bottes déjà ressorties, où les cabans réchauffent les robes légères, où l'on cueille encore des fraises (les meilleures de l'année ! comment ont elles fait pour être ainsi sucrées ?!) et déjà des coings, où soupe de potimarron et salade de tomates se concurrencent aux repas...

j'aime recevoir quelques commandes déraisonnables pour les enfants qui grandissent (mais le 18 ans du jean et de la jupe petit bat'eau est trop grand pour eux, oui - ouf ! mais ne me vont pas non plus - bouh! - si quelqu'une est interessée...) et pour le jardin qui change chaque jour d'atmosphère mais me régale encore...

j'aime ces heures à coudre des velours et des lainages tandis que le jour semble avoir oublié de se lever vraiment... puis constater que je progresse, en technique, en assurance et surtout en patience !

j'aime m'endormir en pensant à un bébé qu'on attend avec impatience, et puis savoir maintenant qu'il est né !

j'aime même la manière dont Rose assume une punition ramassée à la cantine pour un fou rire dans le couloir : avec application et humour, signe que le bébé colérique est devenu une chouette grande fille, non ?!

ah oui, je les aime les fruits mûrs de ce début d'automne !

30sept

Repost 0
Published by marieandco
commenter cet article

Archives

Catégories-Pas-À-Jour !